Non, ce Barack n’est pas en feu. L’histoire de la volonté, du travail et du talent

Quand il a pu monter dans le bus à l’école et il souffre sur le banc six heures, puis dormi à la maison l’après-midi.

Papa chaque matin, il a attrapé son poignet pour voir ce qui est le pouls. Les cinquante-cinq en mode inactif? Non, peut-être trente de plus! Et quand vous avez la valeur ajoutée une température légèrement élevée, en attendant le garçon le jour où la douleur brûlante.

Lune a pris un jeune corps dégagé Drajv pris à nouveau.

Cinq ans après de graves problèmes, talentueux milieu de terrain a signé un contrat avec l’italien Udinese, qui laisse Barak terminer la saison en Slavia, et planté pour lui plus de 80 millions de bois.

Miracle? En fait, oui. Mais c’est certainement une histoire de forte volonté, de patience, de diligence et de conseillers raisonnables.mots alèse Brichty: cette maison ne vodstřel

Il y avait Udinese? Tondo, cours!

“Tonda est réaliste, avec humilité et ouverture sur l’Italie. Apprendrez à faire grand football « , a dit père Anthony, un entraîneur des jeunes de renom.

Udinese pourrait ne pas basculer, mais il peut travailler avec les jeunes, comme en témoigne 90 ans. talents de football qui veulent écouter et travailler, puis comme un paquet d’argent est allé aux meilleures adresses:. Alexis Sánchez, Martin Jörgensen, Márcio Amoroso, Asamoah Gyan, Marek Jankulovski, Juan Cuadrado, Samir Handanovič

Au cours de la boîte, 22, milieu de terrain blond hésitant quand il est venu en Italie?

En fait rien.Il suffit de savoir que l’ai appelé atmosphère à Udine sait de première main:. L’équipe nationale capitaine Sivok, Pribram patriote Zápotočného, ​​coéquipier Jankta

« Go! Immédiatement! “Il a entendu à chaque fois.

Les années turbulentes ont un point de rêve pour Barak. Juste un numéro sur un maillot rayé noir et blanc prend en été

 Deux ou trois gifles notre paris sportif en ligne enfant a

Au printemps 2015, il a été accueilli dans la deuxième ligue par Vlasim, et il n’y avait pas assez pour croire son entraîneur Petrzela immédiatement. Quand il est revenu à Příbram, l’entraîneur Tobias l’a remis en réserve, donc un bombardier très précis devait jouer la troisième ligue derrière le Králův Dvůr.Ce n’est qu’après le président du club, Starka, qui surveille le développement de Barak, qu’il est resté dans le match.

Et quand il a déménagé en Slavia, il n’a pas encore convaincu l’entraîneur Uhrina. “Un couple de visages nous a déjà été donné par notre jeune homme. Il était tombé à la puberté beaucoup plus tard que les autres. Il recevait des gouttes, il était un serpent. Mais résisté et a couru ses pairs « , se souvient Barak plus tôt.

Lorsque vous ajoutez un défaut de naissance, canal rachidien rétréci est le développement de Barak encore plus admirable. Dans un adolescent, il a tiré une blessure dans sa longe et ne s’est pas replié. Promarodil pendant six mois. “J’ai l’habitude de surmonter les obstacles. Ça devient de plus en plus fort », se souvient-elle dans un souvenir de retour dévasté.

Pendant trois ans, même cinq fois par jour, elle s’est entraînée avec un expanseur en caoutchouc.crochets de corde élastique, où il correspond juste à, comme un radiateur ou une poignée de porte, et les mouvements brusques dynamiques pour la mobilisation ancienne spirale cinq minutes de la colonne vertébrale et renforce le corps entier du tout. . Les exercices par les médecins ont appris si bien qu’ils pouvaient enseigner

Cinq kilogrammes vers le bas et est mieux

Le jeune homme est un exemple que vous pouvez faire une bonne carrière avec un handicap. Si vous avez un cœur combatif, une forte volonté et un solide passé.

“Famille, école, football. Un tel cadre a toujours été avec Barakas. Tonda est allé honnêtement pour son rêve “, explique David Nehoda, un manager de joueur.

Barak Junior sait qu’il ne peut pas attendre, car: dormir = s’entraîner.le corps regénère mieux dans le sommeil au moins huit heures,.

Pour ce faire, laissez l’expert en nutrition bien connu Suchanek développer un régime personnalisé. La même chose est faite par l’académie régionale nouvellement créée dans toute la république, qui, sous la direction de l’association nationale, aide à gérer les aînés de Barak. Donc: poisson, pommes de terre, riz, autant de légumes que possible, fruits. À l’automne de l’entraîneur national a également recommandé de Barak Karel Jarolím, grand Stickler pour l’alimentation, puis un jeune slaviste a chuté de près de cinq kilos de graisse.

« Bien sûr, Tony aimerait parfois au péché, mais les gardes. Il s’est trouvé compatissant.

 

Printemps 2017 – titre?

On le verra, tandis que Slavia est le deuxième point mais veut définitivement attaquer le leader de Pilsen. Alors Barak jouer aux Championnats d’Europe en Pologne et jedenadvacítek définit la direction d’Udine.

Non, ce n’est pas vodstřel Barak.